Construire une maison : quel type de structure choisir ?

par Avr 26, 2022Conseils et astuces, Ossature Bois

Faire construire une maison soulève de nombreuses interrogations. Parmi celles-ci se pose la question de sa structure. On désigne par ce terme l’ossature, ce qui va permettre de porter le bâtiment. C’est grâce à la structure que la maison va être stable, solide et supportera les charges, comme les tuiles du toit par exemple.
Il existe différents matériaux pour cette structure. Voyons-en quelques exemples ensemble.

Le choix d’une structure en béton

De nombreux professionnels proposent, pour la contruction d’une maison, d’utiliser le béton comme matériau pour sa structure. Et pour cause : il résiste très bien au fil des années, c’est un gage de qualité, de solidité, et donc de sécurité pour la maison. Ces avantages expliquent d’ailleurs que le béton soit utilisé dans d’autres types de construction comme des routes, des ponts ou bâtiments publics.

En plus d’être très robuste, le béton va proposer une excellente isolation thermique et acoustique. Ce matériau est très étanche à l’eau comme à l’air, sécurisant votre maison même en cas de grosses intempéries. De même, il permet une stabilité au bâtiment même si le sol bouge.
Il résiste très bien à la compression et ne risque ni de rouiller ni de pourrir. Enfin, il ne génère aucune émanation toxique.

En revanche, sa solidité fait que ce matériau n’est pas aussi flexible que d’autres et que, non entretenu, il va donner un aspect sale à la maison vue de l’extérieur. Une fois la construction en béton achevée, elle ne sera pas démontable, il faudra la démolir si elle arrive en fin de vie. Enfin, faire construire une maison à la structure en béton prend un certain temps, parfois plus que d’autres matériaux. Il faut en effet compter le temps de coffrage, puis de coulage et ensuite le séchage.

Le bois pour la structure de votre maison

Si le béton et l’acier sont extrêmement fréquents, il est tout à fait possible d’opter pour du bois pour la construction de sa maison. On va parler de bois d’ossature pour désigner celui qui servira à la structure de la maison. Ce terme sert à le différencier par exemple du bois utilisé pour l’isolation ou la décoration.
Contrairement à certaines idées reçues, le bois présente une grande résistance et représente donc un excellent matériau de construction. Il est également favorable au développement durable si l’on s’assure que les arbres utilisés soient issus de forêts certifiées.

Le bois est aussi un excellent isolant thermique, ce qui explique notamment son succès dans des pays froids comme le Canada ou ceux du nord de l’Europe ; la chaleur intérieure y est bien préservée. On estime les capacités d’isolation thermique 12 fois supérieures au béton et 350 fois supérieures à l’acier, ce qui est considérable ! Vous limitez votre consommation d’énergie et donc votre facture mensuelle ! Le bois d’ossature a pour autre atout d’être modulable et souple, ce qui facilite le chantier et permet une construction plus rapide.
Enfin, contrairement au béton, il n’y a pas de temps de séchage à prévoir, ce qui là encore raccourci les délais de construction et de livraison de votre future maison.

Cependant, ce matériau tend à être plus cher à l’achat et nécessite un entretien régulier. S’il isole bien d’un point de vue thermique, cela n’est pas le cas d’un point de vue sonore. Il est naturellement moins résistant au feu que d’autres matériaux et davantage sensible à l’humidité (d’où la nécessité de l’entretenir pour éviter les risques de pourriture par exemple).

Le choix d’une construction en acier

Cet autre matériau de construction était à la base plutôt destiné pour des bâtiments publics. Cependant, il tend ces dernières années à trouver progressivement sa place dans les constructions résidentielles. On estime qu’environ 10% des maisons individuelles sont faites avec une ossature en acier.
L’acier a pour avantages d’être plus économique, est rapide à mettre en œuvre (accélérant la réalisation du chantier) et résiste très bien aux charges. Contrairement au bois, il n’a pas besoin d’être traité pour résister aux insectes, aux intempéries ou à l’humidité.

Il permet aussi un large choix au niveau des formes, et est donc plus flexible que le béton par exemple. La légèreté de ce matériau lui permet aussi de bien s’adapter à différents types de terrains. Une maison à construire en acier est plus respectueuse de l’environnement, car ce matériau se recycle à 100%.

En revanche, ce matériau sera peu isolant (sur le plan thermique comme sur le plan phonique), et il risque de perdre en stabilité sous de hautes températures. Il lui faudra subir un traitement ignifuge pour limiter les risques d’incendie, puisque l’acier est conducteur de chaleur. Tout comme le bois, ce matériau nécessitera lui aussi un certain entretien occasionnant alors des coûts. Pour pouvoir en préserver la solidité, il faudra prévoir une repeinte avec des peintures de qualité pour pouvoir limiter les risques de rouille.