Choisir la lame de scie à ruban idéale pour la découpe du bois

par Juil 26, 2021Charpente, Conseils et astuces

En menuiserie, le bois fait partie des matériaux les plus utilisés et les plus travaillés. Ce travail implique souvent l’utilisation d’une scie, comme une scie à ruban. En effet, la scie à ruban permet de réaliser des coupes parfaites avec le bois et d’autres types de matériaux. Mais pour atteindre cette perfection, il est aussi utile de bien savoir choisir sa lame de scie à ruban. Voici les points essentiels.

Quelle lame choisir pour du bois tendre ?

En faisant référence à un choix standard, une lame de scie à ruban en acier traditionnel C75 suffit pour découper le bois. Toujours est-il utile de mentionner que celle-ci convient notamment aux bois tendres. Notamment des bois tels que le hêtre ou le sapin. En effet, la densité et l’épaisseur de la lame suffisent à couper les bois légers de façon nette et précise. Mais choisir La bonne lame de scie à ruban pour le bois ne fait pas tout. Car bien qu’on choisisse un modèle de lame compatible à l’essence du bois, il faut aussi considérer son entretien. Pour que la lame en acier traditionnel C75 puisse toujours réaliser des coupes de qualité, il faut qu’elle soit en parfait état. De ce fait, le choix d’un modèle réaffûtable est alors indispensable. Bien sûr, en choisissant de réaffûter cette lame auprès d’un professionnel. Car un réaffûtage mal réalisé pourrait également endommager la lame et le bois en même temps.

Quelle lame choisir pour du bois dur ?

On doit toujours garder à l’esprit qu’il est important de choisir une lame de scie à ruban adaptée à l’essence du bois à travailler. Et dans le cas des bois durs comme le frêne ou le chêne, il faut prévoir une lame beaucoup plus résistante. Il existe de nombreux modèles répondant à cette exigence sur le marché. Mais du moment que la lame en question est en acier trempé. De cette manière, peu importe la dureté du bois, la lame sera à toute épreuve. Et ce, sans qu’on prenne le risque de l’endommager ou de la briser durant la découpe. Cependant, cela n’exclut pas l’entretien de la lame, qui reste primordial, qu’importe le modèle. Pour bien choisir cette lame en acier trempé, il faut aussi bien choisir la denture de la lame. En effet, le type de denture influence souvent la coupe. Par exemple si on veut couper finement le bois.

Quelle lame choisir pour du bois exotique ?

Pour découper les bois exotiques comme le teck, l’ipé ou l’acacia, il faut toujours respecter la même règle. Il faut toujours adapter la lame de scie en fonction de l’essence du bois. En ce qui concerne les bois exotiques, ils sont à la fois durs et lourds. Donc, plus la dureté du bois augmente, plus la lame doit être résistante. Dans le cas de ces bois exotiques, il est judicieux de choisir une lame capable de couper d’autres matériaux de la même densité. Comme le plastique ou le PVC. C’est alors que les professionnels conseillent de choisir des lames de type FlexBack Pro. C’est un type de lame à la fois résistant et endurant. Surtout pour découper des matériaux durs sur une longue durée. Il faut juste veiller à ce que la denture de la lame corresponde au style de coupe qu’on envisage de faire.

Pourquoi faire attention à la denture ?

Pourquoi faut-il faire attention à la question de denture ? Tout simplement parce qu’en plus du travail qu’on prévoit de faire, de chantournage par exemple, il faut aussi savoir que certains bois peuvent s’abîmer en cas de denture inappropriée. Comme dans ce cas de chantournage par exemple, il est préférable de choisir un modèle en gencives. D’ailleurs, c’est l’un des modèles les plus recommandés pour travailler le bois. Par ailleurs, si on œuvre sur des matériaux beaucoup plus fins, comme des lames de bois par exemple, il est plus judicieux d’opter pour une lame à denture triangulaire. Cependant, c’est aussi un modèle de denture aussi recommandé pour découper le bois. Dans tous les cas, il est toujours utile de se référer directement au vendeur pour éviter une erreur de choix pouvant endommager le matériel.